Desideratio, photographies de Natacha Nikouline

DESIDERATIO – Photographies de Natacha NIKOULINE

Espace Gainville, 22 rue de Sevran

Du 12 octobre au 17 novembre 2019

Entrée libre du mardi au dimanche de 13h 30 à 18h 30

Renseignements : 01 48 79 65 26 – 01 48 79 12 55

 Natacha Nikouline qui est également photographe et styliste culinaire, travaille depuis de nombreuses années sur des mises en scène d’objets qui semblent provenir du passé ou avoir appartenu à nos aïeuls. Dans la série des Memento Mori, ils sont présentés sur des fonds noirs, encadrés de manière précieuse, accompagnés de végétaux, de fruits quelquefois un peu desséchés ou flétris et de sculptures ramenant l’humain au sein de ces tables qui ressemblent à des autels.

Parmi ces compositions extrêmement esthétiques de Natacha Nikouline, se retrouvent des têtes ou des mains en plâtre, enchevêtrées de fleurs séchées, des bouquets de branches cueillies dans la nature, présentés dans des vases, des miroirs souvent baroques, de nombreux flacons de verre ou de cristal, le tout posé sur des meubles anciens ou des tables au drapé rappelant la peinture flamande.

Dans une autre série intitulée « Compostions », l’artiste montre des fruits et légumes photographiés en plus gros plan sur des fonds géométriques et colorés, où sa recherche porte aussi sur la matière et la texture. Et enfin dans la série intitulée Mains, elle met en scène des mains de modèles dénuées de tout artifice, dans des compositions théâtrales au sein desquelles es fleurs ont encore leur importance.

Natacha Nikouline est née en 1980 à Neuilly-sur-Seine. Elle vit et travaille à Paris. Sortie major de l’école des Gobelins à Paris, elle a suivi les cours de L’Académie Charpentier dans l’atelier historique de La Grande Chaumière. Des expositions personnelles lui ont été consacrées à la Galerie l’EPI à Ingrandes-sur-Loire, au Château de La Napoule, au Musée Ostrovsky à Moscou, à la Galerie IGDA à Caen, à la VOZ’Galerie de Boulogne-Billancourt ainsi qu’à l’Hôtel d’Estrée, résidence de l’Ambassadeur de Russie en France.

En 2016, l’artiste a été accueillie en résidence à la Napoule Art Foundation (Château de La Napoule). En 2019, avec le Collectif Héroïnes, elle travaille en résidence à Tbilissi en Géorgie.

Pour en savoir plus sur l’artiste : https://natachanikouline.com

 

 

 

Partager Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google+ImprimerEnvoyer à un ami
Retour à la liste
Back to Top